Description du projet

Encore aujourd’hui, nombreuses sont les personnes ayant un TSA rencontrant des obstacles physiques dans leur environnement domiciliaire ou institutionnel. Le bruit, les lumières fluorescentes, les couleurs, les odeurs, etc., peuvent leur causer des excès de stimuli sensoriels pouvant les empêcher de se développer et de participer socialement. Notre projet vise à développer un outil d’évaluation de la qualité des environnements domiciliaires et institutionnels permettant d’identifier les différents obstacles physiques présents dans ces milieux et les aménagements pouvant être mis en oeuvre afin de soutenir la réalisation de leurs activités quotidiennes et de leurs rôles sociaux.

 

Objectifs

Objectif principal : Élaboration d’un instrument d’évaluation de la qualité des environnements domiciliaires et institutionnels fréquentés par les personnes ayant un TSA.

 Objectifs spécifiques :

  1. Recension exhaustive des écrits sur les facilitateurs et les obstacles présents dans les environnements physiques fréquentés par les personnes ayant un TSA (réalisée).
  2. Opérationnalisation des résultats de cette recension en items pour soutenir l’adaptation de l’ÉDIPE version TSA.
  3. Validation de l’adaptation de l’ÉDIPE version TSA auprès d’experts.
  4. Tester l’ÉDIPE version TSA dans des environnements domiciliaires et institutionnels.

 

État du projet (2017 – 2019)

 

Financement

Programme Expériementation (Office des personnes handicapées du Québec – OPHQ)

Collaborateurs

Ernesto Morales

Professeur adjoint/chercheur régulier CIRRIS

Université Laval Site internet

Jacqueline Rousseau

Professeure titulaire

CRIUGM Site internet

Geoffrey Edwards

Professeur titulaire / chercheur régulier CIRRIS

Université Laval et CIRRIS Site internet

Partenaires

Publications

Article le Soleil

Suivre les projets