Description du projet

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) entend renforcer sa mission d’institution culturelle accessible et inclusive. À cette fin, et tout en maintenant l’exigence d’activités de calibre international, il souhaite s’ouvrir le plus largement possible aux publics les plus variés et promouvoir la connaissance des arts du Québec et d’ailleurs. L’institution saisit ainsi l’occasion offerte par le renouvellement de son plan d’action en matière d’accessibilité universelle pour sonder un public spécifique, soit les personnes vivant avec des incapacités. Ce plan vise à réduire ou à éliminer toute contrainte qui pourrait nuire à faire connaître et à promouvoir l’univers de l’art du Québec auprès de cette population. Jusque-là, les actions du MNBAQ ont principalement touché l’aménagement des lieux et l’offre d’entrées gratuites. Bien qu’il ait été accrédité depuis 2018 par l’organisme Kéroul, qui évalue l’accessibilité des lieux à vocation touristique, le musée désire élargir la portée de son plan d’action aux personnes vivant avec des incapacités autres que motrices, qu’elles soient de nature auditive, visuelle, neurologique ou intellectuelle, toutes nécessitant une réévaluation des pratiques.

Quelles sont les expériences muséales de ces populations marginalisées? Quels sont leurs besoins? Comment renouveler, appliquer et évaluer le plan d’action du Musée en matière d’accessibilité universelle afin de le rendre plus inclusif? Quelles mesures est-il possible de mettre en oeuvre dans un contexte muséal au regard des normes existantes? Inspiré des modèles de la chaîne de l’accessibilité culturelle, de l’accès inclusif et de l’accès à l’information, le nouveau partenariat établi entre le MNBAQ, l’équipe Participation sociale et ville inclusive dont est membre le Regroupement des organismes des personnes handicapées de la région 03, et la Communauté de recherche interdisciplinaire sur la vulnérabilité consiste à établir un état des lieux exhaustif des conditions d’accès au musée et à formuler des pistes d’action de nature à réduire ou éliminer les obstacles à une pleine accessibilité des publics à ses collections et ses activités.

 

Objectifs

Dans le cadre de cette étude, trois étapes seront mobilisées pour l’identification des obstacles et des facilitateurs physiques, sociaux et informationnels:

1. Établir un état de la situation expérientielle du visiteur ;

2. Dresser, parallèlement, le tableau de la situation du personnel du MNBAQ et de ses bénévoles, et

3. Évaluer, à partir des normes écrites en accessibilité (Fougeyrollas et al., 2015 et 2019), si ces critères d’accès ont été respectés et réalisés.

 

État du projet

En cours

 

Financement

Programme Engagement partenarial – Conseil de Recherches en Sciences Humaines du Canada (juin 2020 – mai 2021)

 

Collaborateurs

  • Aude Porcedda – Université du Québec à Trois-Rivières
  • Claude Vincent – Université Laval
  • Émilie Raymond – Université Laval
  • Élise Milot – Université Laval
  • Julie Ruel – Université du Québec en Outaouais
  • Josée Duhaime
  • Olivier Collomb-d’Eyrames
  • Thierry F. Belleguic

 

Partenaires

  • Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ)
  • Regroupement des organismes des personnes handicapées de la région 03 (ROP03)